S’insérer dans le monde du travail

Insertion professionnelle handicap
Insertion professionnelle handicap CD67

Vous êtes en situation de handicap et vous rencontrez des difficultés pour accéder à un emploi et construire votre avenir professionnel ?

Des solutions existent pour faciliter votre insertion dans le monde du travail : la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) et l’orientation professionnelle (ORP).

Être reconnu en tant que travailleur handicapé

Cela passe par la procédure de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

Qu’est-ce que la RQTH ?

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) n’est pas une aide financière.

Elle facilite votre insertion professionnelle. Grâce à elle, vous :

Vous pouvez obtenir une RQTH dès lors que vos chances d’obtenir ou de conserver un emploi sont réduites du fait des conséquences de vos déficiences.

Pensez-y ! Vous pouvez aussi bénéficier des mêmes aides et soutiens que les autres : RSA, accès à un conseiller et aux formations de Pôle Emploi ou de la Mission Locale, etc.

Demander la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé

Vous devez adresser votre demande à la MDPH, en y joignant les documents suivants :

Pièces obligatoires :

  • formulaire de demande MDPH
  • certificat médical spécifique inclus dans le formulaire de demande MDPH
  • photocopie recto verso d’un justificatif d’identité de la personne handicapée et, si besoin, de son représentant légal
  • photocopie d’un justificatif de domicile.

Pièces facultatives :

  • le projet de vie : très utile car il aide à comprendre vos besoins et vos attentes. Vous pouvez le rédiger sur papier libre ou directement sur le formulaire MDPH, à retrouver ci-contre. Si vous avez besoin d’aide pour le rédiger, contactez la MDPH
  • des pièces complémentaires peuvent être demandées, concernant des informations en lien avec votre situation professionnelle : CV, attestation du médecin du travail, etc.

L’orientation professionnelle (ORP)

Elle intervient après la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

Vous êtes alors orienté vers le marché du travail, le milieu de travail protégé ou un centre de réadaptation professionnelle (CRP).

L’ORP est valable pour une durée de 1 à 10 ans.

Travailler en milieu ordinaire

Vous pouvez utiliser des dispositifs adaptés de recherche d’emploi, d’aménagements des conditions de travail ou du poste de travail, des aides de l’AGEFIPH ou du FIPHFP.

Et, si besoin, vous pouvez travailler en entreprise adaptée, dans des conditions correspondant à votre situation et avec un accompagnement adéquat pour vous permettre de construire votre projet professionnel.

Pour des conseils pratiques, les formations, rendez-vous sur l’espace candidat de Pôle Emploi :

Travailler en milieu protégé : établissement et service d’aide par le travail (ESAT)

Si vous ne pouvez pas, de façon temporaire ou durable, travailler en entreprise ordinaire ou adaptée, vous pouvez être accueilli par un ESAT.

Vous exercez alors un emploi tout en bénéficiant d’un soutien médico-social et éducatif.

Travailler dans un centre de réadaptation professionnelle (CRP)

Il accueille des travailleurs reconnus handicapés orientés par la MDPH et vise leur retour à l’emploi en milieu ordinaire grâce à l’acquisition de nouvelles compétences professionnelles.

Différents services sont proposés :

  • la préorientation permet de construire un projet professionnel, de se mettre en situation et d’évaluer ce projet tout en bénéficiant de l’accompagnement d’une équipe pluridisciplinaire (social, médical et professionnel)
  • l’Unité d’Evaluation de Réentraînement d’Orientation Sociale et Socioprofessionnelle (UEROS) remplit des fonctions similaires à destination des personnes cérébro-lésées.

Il est également possible de bénéficier d’actions préparatoires et pré-qualifiantes et d’accéder à des formations qualifiantes.

Pour trouver un CRP, rendez-vous sur :

Dispositif Cap emploi

Pour toute personne reconnue travailleur handicapé ou en voie de l’être, s'il existe un risque d’incompatibilité entre son état de santé et son poste de travail, le dispositif Cap emploi propose des services favorisant le maintien en entreprise.

En savoir plus :

Retour en haut de page