Vous êtes assistant maternel

Vous êtes assistants maternel
Vous êtes assistants maternel ©Denis GUICHOT/CD67

L’assistant maternel titulaire d’un agrément délivré par le Président du Conseil Départemental, en cours de validité, et ayant suivi la formation obligatoire, bénéficie d’un statut professionnel qui lui confère des droits et des obligations.

Vous exercez en tant qu'assistant maternel dans le Bas-Rhin ? Retrouvez ici toutes les informations et documents relatif à l'exercice de votre métier.

Les obligations du métier d'assistant maternel

La profession d'assistant maternel est régie par des dispositions légales et réglementaires, en vigueur, qui relèvent du Code de l'Action Sociale et des Familles, du Code de la Santé Publique et du Code du Travail. Même si  aucun diplôme n'est exigé pour exercer la profession d’assistant maternel, ce métier nécessite certaines aptitudes et compétences indispensables.

En effet, professionnel de la petite-enfance, l’assistant maternel doit assurer la sécurité, la santé et l’épanouissement des enfants qui lui sont confiés par des parents à son domicile ou en M.A.M. - Maison d'Assistants Maternels - (accueil, hygiène, alimentation, éveil...).

Des ressources et un accompagnement professionnel pour débuter et exercer le métier d’assistant maternel

  • Le service de PMI du Département : Les infirmières-puéricultrices de la Protection Maternelle et Infantile assurent un accompagnement individuel ou collectif et évaluent les demandes liées à l’agrément ; les éducatrices de jeunes enfants de la PMI, en lien avec les puéricultrices et les relais d’assistants maternels, proposent un accompagnement collectif en organisant des actions d’actualisation des connaissances, des ateliers, des groupes de paroles…

 

  • Les relais d’assistants maternels : les animateurs de ces relais apportent des informations concernant les contrats de travail, le régime fiscal, la formation continue…. Ils proposent des temps de rencontres entre assistants maternels et enfants autour d’ateliers. 

 

  • Des aides financières : la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) propose une aide à l’installation ainsi qu’un prêt spécifique. Retrouvez toutes les informations via le lien présent ci-dessous.
Retour en haut de page