Opération "Boost ta forme" dans les collèges

Boost ta forme ©DR/CD67

L'opération "Booste ta forme" a été expérimenté hier dans le collège Jean-Jacques Waltz de Marckolsheim à destination des classes de 6e et 4e. Le but ? Sensibiliser les élèves au développement complet de leur corps (les qualités physiques) et à l'importance de leur mode de vie (nutrition, sommeil, addiction) au travers de différents ateliers.

La connaissance du niveau de santé et de forme des collégiens est importante afin de pouvoir mettre en place des actions efficaces en matière de prévention-santé par l'activité physique (notamment dans la lutte contre la sédentarité).

L'outil utilisé utilisé a été le "Diagnoform Tonic, développé par la fédération française d'athlétisme et principalement destiné à évaluer la condition physique des jeunes de niveau collège, lycée et universitaire, mais aussi de tout adulte sportif.
Il permet d'obtenir une photo très précise du niveau de condition physique d'une personne, de positionner ses résultats par rapport aux participants du même âge et du même genre au niveau national. Les points forts et axes de progrès, chez un individu ou pour l'ensemble d'une population, sont mis en avant dans un but de progression.

Le diagnoform tonic est composé :

  • d'un atelier endurance (aller-retour sur 20m pendant 3min)
  • d'un atelier coordination et endurance (test de la croix)
  • d'un atelier coordination (5 foulées bondissantes)
  • d'un atelier endurance-force (5 sauts en longueur, pieds joints)
  • d'un atelier vitesse-coordination (courir 4 fois 10m)
  • d'un atelier vitesse (course sur 30m)
  • d'un atelier force des bras (pompes, genoux au sol)
  • d'un atelier souplesse (indice de souplesse de la chaîne postérieure)
  • aussi, d'un questionnaire autour du mode de vie de ces collégiens qui avait été réalisé en cours d'informatique précédemment

A l'issue des tests, une fiche de résultat a été remise aux collégiens. Elle reprend l'ensemble de ses performances, son IMC et son Quotient de forme. L'ensemble est comparé par rapport aux moyennes nationales des garçons ou filles du même âge et interprété immédiatement ou lors d'un cours suivant par le professeur d'EPS.
A partir de l'analyse de l'existant et des attentes, des préconisations sont possibles autour des thématiques suivantes :

  • activité physique
  • alimentation
  • bien-être

Ces préconisations tiendront compte proposition tiendra compte de l'environnement associatif local et s'inscrira dans une double intention d'action pérenne et de proximité.

Contexte et chiffres clés

Etat de santé de la population dans la région et le département :

  • espérance de vie inférieure à la moyenne nationale
  • mortalité prématurée supérieure à la moyenne nationale
  • maladies de l'appareil respiratoire présentent une surmortalité très supérieure à la moyenne nationale
  • taux de mortalité lié au diabète le plus élevé de France
  • le Grand Est se positionne dans le premier tiers des régions les plus touchées par l'obésité avec un taux de prévalence entre 17% et 21% contre 15% en France
  • le Bas-Rhin enregistre la plus forte prévalence d'ALD de la région, dépassant le niveau national de 20%
Retour en haut de page