Autonomie : grand âge et handicap

Continuer à vivre chez soi ©Jonathan SARAGO/CD67

Senior-Activ : un projet transfrontalier pour le maintien à domicile et le bien-vieillir des aînés

Dans le cadre de sa politique de silver développement, le Département du Bas-Rhin est partenaire du projet transfrontalier Senior Activ'. Porté par le Département de la Moselle, le projet INTERREG V Grande Région réunit 17 partenaires de 4 pays (Allemagne, Belgique, France, Luxembourg), qui partagent l'ambition de faire de la Grande Région un laboratoire du bien-vieillir. D'un montant total de 3,7 M d'euros, le projet bénéficie d'un financement européen FEDER de 2,1 M d'euros sur la période 2018-2022.

C'est quoi ?

Ce projet vise à favoriser au sein de la Grande Région le bien-vieillir à domicile des seniors et des personnes âgées fragiles en :

  • améliorant l'image et la place du vieillissement dans nos sociétés
  • agissant de manière préventive et personnalisée sur la perte d'autonomie, notamment en anticipant l'adaptation du logement afin d'éviter les chutes
  • répondant aux besoins de proximité pour prévenir l'isolement et la rupture du lien social
  • optimisant l'accompagnement des parcours de vie individuels

Le projet se structure autour des 5 axes de travail suivants :

  • Améliorer l'accompagnement des seniors grâce à des actions de formation, de prévention et d'information
  • Réaliser un diagnostic partagé du Silver Développement en Grande Région (vadémécum transfrontalier)
  • Animer une e-communauté Silver développement à travers la création d'un réseau et d'une plateforme collaborative
  • Anticiper et garantir un habitat adaptable et évolutif (notamment en mettant en place un showroom dématérialisé en ligne présentant toutes les aides techniques et technologiques qui peuvent être mises en place dans un logement…) 
  • Soutenir la participation sociale et citoyenne des aînés (notamment à travers des modules de formation, la mise en réseau d'initiatives par et pour les seniors…)

Pour qui ?

Avec le souci constant de garantir l’équité entre les territoires urbains et ruraux, le projet s’adresse à la fois :

  • aux seniors dits "actifs", autonomes et indépendants
  • aux personnes âgées fragiles avec quelques limitations ou baisses de capacités
  • aux aidants proches
  • aux professionnels concernés
Retour en haut de page