Scolarité

Scolarisation
Scolarisation CD67

Le droit à la scolarisation

La loi est très claire, tout enfant handicapé est un élève. A ce titre, il bénéficie d'un parcours personnalisé dans une école qui l’intègre toujours plus, mais s’adapte aussi à ses besoins spécifiques.

Comme tous les élèves, il a des objectifs d’apprentissage : ceux-ci reposent sur les programmes scolaires en vigueur et le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Quels outils pour garantir ce droit à la scolarisation ?

  • Le GEVA-Sco facilite la transmission des informations entre les acteurs et la mise en place de parcours cohérents pour les élèves 
  • Le plan personnalisé de scolarisation (PPS) est un document écrit qui facilite la scolarisation votre enfant : il détermine de quelle manière il doit être scolarisé et coordonne les actions pédagogiques, psychologiques, éducatives, médicales et paramédicales adaptées.

Ce document écrit est là pour faciliter la scolarisation votre enfant : il détermine de quelle manière il doit être scolarisé et coordonne les actions pédagogiques, psychologiques, éducatives, médicales et paramédicales adaptées.

Le PPS détermine si votre enfant a besoin de l’aide d’une personne et de matériel pédagogique adapté, ou s’il peut être orienté vers un dispositif adapté (ULIS, SEGPA, établissement médico-social).

Il est bâti par la Maison Départementale des Personnes handicapées (MDPH) en fonction des souhaits, compétences et besoins de votre enfant.

L’enseignant référent (ERH) du territoire se charge de le mettre en œuvre et de le suivre avec l’équipe de suivi de la scolarisation (ESS).

Le PPS est révisé régulièrement et garantit la continuité du parcours scolaire. Il est essentiel aux moments clés des choix d’orientation : entrée en 6ème, orientation en fin de 3ème...

Vous avez une question concernant la scolarisation de votre enfant en situation de handicap, vous pouvez contacter :

  • "Aide Handicap Ecole" au 0800 730 123  - numéro accessible aux sourds et malentendants (prix d'un appel local) du lundi au vendredi, de 9h à 17h
  • la cellule accueil école inclusive du Bas-Rhin au 03 88 23 39 67 du lundi au vendredi 8h30-12h / 14h-16h ou par mail à cellule.accueil.ecoleinclusive67@ac-strasbourg.fr

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :

Être scolarisé en classe ordinaire

C’est un principe de droit depuis la loi du 11 février 2005. Au sein des écoles ordinaires, de nombreux dispositifs existent pour permettre à votre enfant de bien s’intégrer, de la maternelle au lycée.

Ils peuvent se cumuler pour répondre au mieux à ses besoins :

  • les aménagements pédagogiques : photocopie des cours, utilisation de l’ordinateur en classe, possibilité de ne pas suivre certains cours…
  • l’accompagnement humain : par un Assistant de Vie Scolaire (AVS) ou un Assistant aux Elèves en Situation de Handicap (AESH). Cet accompagnement est partagé entre plusieurs enfants ou individuel, si besoin.
  • l’orientation :
    • vers un dispositif ULIS (Unité Localisée d’Inclusion Scolaire) : si son handicap nécessite des ajustements renforcés, votre enfant peut bénéficier d’un enseignement en classe ULIS au sein d'un établissement ordinaire. Il existe des Ulis de l’école élémentaire au lycée, y compris en lycée professionnel.
    • vers une Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté (SEGPA) : destinée aux enfants de la 6ème à la 3ème ayant des difficultés scolaires importantes qui nécessitent un enseignement adapté. L’objectif est de les mener à une qualification et/ou à la poursuite des études.
  • l’accompagnement par un Service d’Education et de Soins Spécialisés A Domicile (SESSAD)
  • le Matériel Pédagogique Adapté (MPA) : mise à disposition d’un ordinateur, de logiciels spécialisés (dictée vocale…)
  • les aménagements d’examens et de concours
  • la prise en charge des frais de transports 

Pour en savoir plus, consultez :

Être scolarisé en établissement spécialisé ou médico-social

Si votre enfant ne peut pas intégrer une classe ordinaire, il peut être scolarisé dans des établissements spécialisés ou des services médico-sociaux, en remplacement ou en complément d’une école ordinaire, à temps plein ou à temps partiel.

Ces établissements, publics ou associatifs, sont équipés pour répondre aux besoins spécifiques de votre enfant ou adolescent.

Quels sont les types d’établissements ?

  • Les instituts médico-éducatifs (IME) : pour les jeunes atteints de déficiences mentales
  • Les instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP) : pour les jeunes souffrant de troubles de la conduite et du comportement
  • Les établissements pour polyhandicapés : pour les jeunes présentant des handicaps complexes, à la fois mentaux et sensoriels et/ou moteurs
  • Les instituts d'éducation sensorielle : pour les jeunes présentant des handicaps auditifs et visuels
  • Les instituts d'éducation motrice (IEM) : pour les jeunes présentant un handicap moteur.

Votre enfant est scolarisé dans l’unité d’enseignement de l’établissement qui se situe dans l’établissement même ou au sein d’un établissement scolaire à proximité.

Pour en savoir plus sur ces établissements, leur fonctionnement, les coûts de prise en charge…, rendez-vous sur :

Faire des études supérieures

Votre enfant souhaite poursuivre ses études dans l'enseignement supérieur ? Des aides existent pour les étudiants en situation de handicap, pris en charge par les écoles ou les universités.

La plupart des établissements d’enseignement supérieur possèdent une "Mission Handicap", qui accompagne les étudiants pendant toute leur scolarité.

Le service de la vie universitaire de l’Université de Strasbourg-Mission handicap propose un dispositif d’accueil et d’accompagnement spécifique pour permettre aux étudiants en situation de handicap de poursuivre leurs études dans les meilleures conditions possibles en organisant les aides ou les aménagements adaptés et en les conseillant dans l’élaboration de leur projet d’études et de leur projet professionnel.

Pour en savoir plus sur les études supérieures et le handicap, rendez-vous sur :

Des dispositifs spécifiques pour vous accompagner

  • Plateformes autisme

Ce sont des regroupements de plusieurs structures, financés par l’Agence Régionale de Santé (ARS), proposant des prises en charges variées pour des enfants avec TSA/TED pour permettre une plus grande souplesse dans la prise en charge des TSA/TED : la plateforme permet aux professionnels d’adapter au plus juste la prise en charge proposée à l’enfant selon ses besoins et leur évolution. La plateforme autisme fonctionne en "dispositif" qui permet différentes prises en charges, simultanées et/ou successives, avec une seule notification. On dénombre 3 plateformes dans le Bas-Rhin :

  • la Plateforme 1 (nord-ouest) soutenu par l’IME Louise Scheppler (fondation Sonnenhof)
  • la Plateforme 2 (nord-est) soutenu par APAEIIE Section Ingwiller et Section Diemeringen
  • la Plateforme 3 (sud).
  • Unité d’Enseignement Autisme (UEA)

L’Unité Locale d’Intégration Scolaire (ULIS) à l'école autisme de Molsheim est une classe à part entière de l’école d’implantation. Elle accueille jusqu’à 12 enfants âgés de 6 à 12 ans présentant un TSA. Les objectifs principaux sont d’offrir une scolarisation adaptée enfants autistes ou atteints de TSA et de coordonner soins et scolarité. Elle est portée par le SESSAD ADAPEI/Papillons Blancs et l’Education Nationale.

  • Unité d’Enseignement en Maternelle (UEM)

Ces unités d’enseignement constituent une modalité de scolarisation de 7 élèves d’âge pré-élémentaire avec autisme ou autres TED, orientés vers un établissement ou un service médico-social et scolarisés dans son unité d’enseignement, implantée en milieu scolaire ordinaire. Ces élèves sont présents à l’école sur le même temps que les élèves de leur classe d’âge et bénéficient, sur une unité de lieu et de temps, d’interventions pédagogiques, éducatives et thérapeutiques. Ces interventions sont réalisées par une équipe associant l’enseignant et les professionnels médico-sociaux, dont les actions sont coordonnées et supervisées.

Deux UEM sont en place dans le Bas-Rhin :

  • L'équipe-mobile TSLA (troubles spécifiques du langage et/ou des apprentissages)

L’équipe mobile TSLA a pour mission de travailler avec l’environnement de l’enfant : enseignant, parents, professionnels en libéral…

Elle a pour objectifs de :

  • évaluer de manière précise et exhaustive les besoins de l’enfant
  • donner à l’environnement de l’enfant les outils nécessaires à la mise en place d’adaptations ciblées permettant ainsi à ce dernier d’évoluer dans un cadre ajusté à ses difficultés : former et informer
  • coordonner les soins et les interventions autour de l’enfant
  • soutenir la scolarisation et l’inclusion sociale.
Retour en haut de page