Bénéficier d’aides

Handicap aides
Handicap aides CD67

Tout savoir sur les aides

Lorsque vous envoyez votre formulaire de demande à la MDPH, celle-ci évalue vos besoins selon votre projet de vie et vos aspirations. Elle propose ensuite les compensations à la Commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Si celle-ci valide ces propositions, la MDPH ouvre vos droits à ces compensations (financière, en nature, des reconnaissances de statut).

Comment remplir son formulaire ?

Vous pouvez procéder de deux manières différentes :

  • en faisant une demande de prestations ou droits précis (comme les aides indiquées ci-dessous)
  • en faisant une demande générique : vous exposez vos difficultés et les besoins associés à votre projet de vie. La MDPH étudie votre dossier et vous propose les droits ou prestations et l’accompagnement qui correspondent le mieux à votre projet.

Ces aides peuvent être financières, en nature, des reconnaissances de statut apportant des compensations ou des orientations vers des dispositifs, des structures ou des services.

Bon à savoir : afin de simplifier vos démarches, les durées d’attribution des aides ont été allongées.

Pour en savoir plus sur, consultez cette fiche : 

Recevoir une compensation financière - pour les adultes

  • L'Allocation Adulte Handicapé (AAH) garantit un revenu minimum pour faire face aux dépenses de la vie courante.

Bon à savoir : La CDAPH ouvre les droits à l’AAH. C’est ensuite la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) qui procède au versement.

Pour en savoir plus sur l’AAH, consultez les fiches :

  • La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) est destinée à compenser les besoins liés à la perte d'autonomie des personnes en situation de handicap.
    Les aides peuvent être : humaines, techniques et aménagement du logement, aménagement du véhicule et surcoûts liés aux transports, charges spécifiques et charges exceptionnelles, aide animalière.

Pour en savoir plus sur la PCH, consultez les fiches :

  • Le Fond Départemental de Compensation (FDC) peut vous apporter une compensation financière si vous bénéficiez de la PCH ou si vous êtes parents d'enfants en situation de handicap et disposez d'un reste à charge d'au moins 100 € sur un projet de compensation du handicap.

Pour en savoir plus, consultez la fiche PDF.

Recevoir une compensation financière - pour les enfants

  • L’Allocation d’Education de l’Enfant en situation de Handicap (AEEH) compense les frais d’éducation et de soins apportés à un enfant en situation de handicap.

Elle se compose d’une allocation de base à laquelle peut s’ajouter un complément d’allocation, au montant progressif.

L’attribution d’un complément est liée au taux d’incapacité de votre enfant et aux frais supplémentaires occasionnés par son handicap.

Pour en savoir plus sur l’AEEH, consultez les fiches :

  • La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) et le Fond de Compensation peuvent aussi être attribuées aux enfants sous certaines conditions.

Bon à savoir : pour bénéficier de la PCH enfant, vous devez être éligible à l’un des compléments de l’AEEH, et ensuite choisir entre le complément de l’AEEH ou la PCH, c’est le droit d’option. Dans tous les cas, vous conservez l’AEEH de base. Selon votre situation, le type de difficultés et l’âge de votre enfant, la PCH sera plus avantageuse que les compléments, ou inversement. Si besoin, la MDPH peut vous aider à choisir.

Recevoir une compensation financière - pour les aidants

L’Assurance Vieillesse des Parents au Foyer (AVPF) vous permet de valider des trimestres supplémentaires pour votre retraite sans que vous ayez besoin de verser des cotisations auprès de votre caisse de retraite. Cela prend en compte la période durant laquelle vous vous occupez d’une personne en situation de handicap.

Pour en savoir plus, consultez la fiche :

Recevoir une compensation en nature

  • L’aide humaine aux enfants scolarisés en milieu ordinaire
    Votre enfant est accompagné par un Assistant de Vie Scolaire (AVS) ou un Assistant aux Elèves en Situation de Handicap (AESH). 

  • L’aide humaine à domicile
    Ces aides, possibles sous certaines conditions, permettent de répondre aux besoins essentiels de la vie (toilette, habillage, alimentation…) ou à un besoin de surveillance régulière.

  • Le transport
    Sous certaines conditions, il peut être pris en charge entre le domicile et le lieu de scolarisation des élèves ou étudiants, dès lors qu’ils étudient en milieu ordinaire.

  • L’aide technique
    Cela concerne l’achat du matériel spécifique nécessaire dans votre vie quotidienne : fauteuil roulant, prothèse auditives, couverts adaptés, rehausseur, matériel de sport adapté, aménagement de véhicule...

  • L’aménagement du logement
    Il s’agit d’aides visant à renforcer votre autonomie à domicile.

  • L’aide animalière
    Les frais concernant l’entretien d’animaux "aidants" peuvent aussi être pris en charge.

L’aide humaine à domicile, l’aide technique, l’aménagement du logement et l’aide animalière sont prises en charge dans le cadre de la Prestation de compensation du handicap (PCH).

Toute demande doit être accompagnée de devis comparatifs et non de factures. Nous effectuons le paiement sur facture lorsque la demande a été accordée.

Faire reconnaître les statuts qui apportent des compensations

  • Les Cartes Mobilité Inclusion (CMI)

Trois mentions peuvent figurer sur la carte : priorité, invalidité et stationnement. Chacune avec ses propres critères d’éligibilité.
Pour en savoir plus sur les CMI, consultez les fiches :

Des dispositifs spécifiques pour vous accompagner

  • Le Pôle de compétences et de prestations externalisées (PCPE)

Le PCPE s’adresse à l’ensemble des  situations de handicap et permet  d’assurer aux personnes l’accès à des prestations de professionnels dont les qualifications sont reconnues et les pratiques conformes aux recommandations de bonnes pratiques professionnelles en vigueur.

Les principaux objectifs du PCPE sont :

  • l’accompagnement à domicile dans l’attente d’une réponse dans un établissement adapté aux besoins de la personne, orientation cible de la personne
  • l’anticipation et l’évitement des ruptures dans le parcours
  • l’accompagnement, le soutien et la guidance des familles
  • la possibilité de mettre en place un accompagnement par les pairs

Dans le Bas-Rhin, le Pôle de compétences et de prestations externalisées (PCPE) est rattaché au SESSAD le Tremplin, association AAPEI.

  • Le Dispositif d’Accompagnement et de Soins Coordonnés pour l’Autisme (DASCA)

Il s’agit d’un dispositif innovant réunissant les compétences d’un Institut médico-éducatif (IME), d’un Service d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) et d’un service de psychiatrie (SPEA) ayant pour objectif la prise en charge adaptée et souple d’enfants/adolescents présentant un trouble du spectre autistique (TSA).

Il a pour objectifs :

  • d'offrir une prise en charge sanitaire, médico-sociale et pédagogique conjointe et coordonnée en faisant appel à des modes d’intervention très spécialisés et actualisés
  • de proposer un accompagnement plus souple, répondant à l’évolution des besoins de l’enfant.

Deux types de prises en charge sont possibles :

  • l'accueil de jour : suivi et scolarisation des enfants en interne avec des projets d’inclusions en milieu ordinaire (ULIS) plus ou moins importantes selon les besoins et capacités de l’enfant
  • le suivi ambulatoire : suivi régulier (4 fois par semaine) et adapté d’enfants scolarisés en classe ordinaire (avec ou sans auxiliaire de vie scolaire) ou en ULIS.

Dans le Bas-Rhin, le Dispositif d'Accompagnement et de Soins Coordonnés (DASCA) est porté par le Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (SPEA) des hôpitaux universitaires de Strasbourg et l'association Adèle de Glaubitz.

  • Les Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM)

Les GEM regroupent autour d’un projet d’entraide des adultes souffrant de troubles psychiques ou cognitifs afin de favoriser leur insertion dans la société.

Les GEM du Bas-Rhin consacrés au handicap psychique :

  • Aube à Strasbourg
  • Club Loisirs GEM67 à Strasbourg
  • Azimut à Haguenau
  • Renaître à Sarre-Union
  • L’Echappée à Sélestat
  • Le phare de Saverne à Bouxwiller

Les GEM du Bas-Rhin consacrés aux personnes ayant des traumatismes crâniens :

  • Ludica à Illkirch-Graffenstaden et à Haguenau.
Retour en haut de page