La politique éducative du Conseil Départemental

Travaux dans les collèges ©Jonathan SARAGO/CD67

Pour cette nouvelle rentrée, découvrez la politique éducative mise en place par le Département dans les établissements scolaire du Bas-Rhin.

L’ambition du Département pour l’éducation s’exprime pleinement au travers des orientations du plan Actions Educatives et Collèges qui poursuit deux objectifs fondamentaux :

  • Renforcer l’égalité des chances et donner une opportunité à chacun
  • Accompagner les jeunes à devenir des adultes autonomes et engagés qui pourront assurer pleinement leurs responsabilités de vie d’adulte

Les engagements pris depuis 2017 permettent de mobiliser un montant total de 295,29 M€ en investissement et 44,7 M€ par an en fonctionnement en faveur de la réussite éducative des collégiens, autour de 3 leviers :

  • Le développement d’actions éducatives pour la réussite scolaire et l’épanouissement des collégiens
  • La mise en place de conditions d’éducation modernes, durables et adaptées aux besoins des collégiens
  • La mobilisation d’un large partenariat autour des collèges et des collégiens

Depuis 2017, cette ambition se traduit sur tous les fronts en agissant sur les conditions d’éducation pour donner à chacun toutes les chances de réussir.

Des conditions éducatives optimales pour les collégiens

  • Un engagement important dans les programmations annuelles d’investissement et de maintenance des collèges (295,29 M€) : aujourd’hui 228,49 M€ de travaux sont prévus jusqu’en 2024 auxquels s’ajoutent une PPM de 8 M€ par an (10, 8 M€ en 2019, en raison des mesures prises dans le plan de relance suite à la pandémie). Cette programmation vise des restructurations durables, performantes sur le plan énergétique, sobres, faciles d’entretien et aux coûts d’exploitation optimisés. Elle prévoit également de nouvelles constructions pour répondre aux nouveaux besoins
  • Sur le périmètre de l’EMS, le Conseil départemental a décidé la restructuration et/ ou construction de 3 collèges en axant le travail sur l’innovation pédagogique

Véritable "plan de transformation des collèges publics de l’Eurométropole", ce plan a été adopté, en premier acte, lors de la réunion plénière du 13 décembre 2018 avec des premières mesures fortes d’ici 2025 :

  • la reconstruction complète d’un collège (600 places) dans le quartier du Neuhof-Meinau (24 M€)
  • la reconstruction complète d’un collège (400 places) avec extension de 200 places (et possibilité d’extension supplémentaire de 200 places) avec demi-pension à Eckbolsheim (19,5 M€)
  • la construction neuve d’un collège à l’Est de Strasbourg, au port du Rhin (400 places)

Proposer des actions éducatives pour des jeunes ouverts, épanouis et engagés

Le Plan "Actions éducatives et Collèges" constitue un engagement fort du Département du Bas-Rhin pour construire l’avenir des jeunes Bas-Rhinois. Il vise à aider les 45 767 collégiens à acquérir les repères et les fondamentaux de la vie d’adulte et à développer les qualités essentielles pour s’insérer et s’épanouir dans le monde d’aujourd’hui.

Au cours de l’année scolaire, les 90 collèges publics bas-rhinois ont ainsi pu bénéficier d’une ou plusieurs des 67 initiatives proposées par le Département et ses partenaires. Ce sont près de 540 actions réalisées chaque année.

Le déploiement de ces actions s’inscrit dans une démarche de proximité qui associe l’ensemble des acteurs et mobilise tous les facteurs de réussite locaux : les premiers Projets Educatifs Partagés et Solidaires (PEPS), en appui complet des établissements et de leurs besoins, se déploient et de nouveaux projets sont en cours de développement :

  • Le travail sur les projets d’excellence éducative qui accompagneront les nouveaux collèges de l’EMS : les sciences à Solignac, le développement durable à Eckbolsheim, le bilinguisme et l’économie créative à l’Est de Strasbourg
  • Le développement des opportunités pour renforcer les échanges et favoriser le bilinguisme
  • La création d’actions nouvelles pour lutter contre le racisme et toutes formes de discriminations dont l’outil pédagogique "La Bête noire" créé par le service jeunesse pour lutter contre le harcèlement. Cet outil à destination des 11-15 ans, a été prototypé et testé auprès de 300 collégiens du Bas-Rhin de la 6ème à la 3ème. Il repose sur le principe du jeu de rôle et permet aux participants de jouer une situation fictive mais néanmoins réaliste de harcèlement scolaire, par le biais de trois rôles différents : Chat Noir (harceleur)-Mouton Noir (victime)-Moutons Blancs (témoins). L'objectif est double : faire comprendre comment le harcèlement scolaire s’installe et quelles en sont les mécanismes et responsabiliser et rendre acteur tous les participants face à cette thématique
  • Le forum de la démocratie et l’accès au Conseil de l’Europe comme opportunités données aux collégiens pour agir sur la citoyenneté et l’ouverture au monde 
  • Le développement des filières Métier et la mise en place de la plateforme de stage départementale qui s’inscrivent dans une action plus large autour de l’orientation des élèves
  • Des actions en faveur de la transition énergétique pour sensibiliser et mobiliser : un conseil départemental des éco délégués a été créé en 2019 et l’accompagnement dans ce sens se poursuite avec une nouvelle rencontre prévue à l’automne 2020
  • La généralisation du dispositif des gestes qui sauvent

Enfin, le Département a particulièrement développé le soutien de la pratique sportive des collégiens : soutien innovant aux sections sportives, soutien aux jeunes espoirs sportifs, engagement pour le matériel nécessaire) l’EPS au collège, et amélioration de l’offre en équipement pour la pratique des collégiens grâce aux contrats départementaux.                 

La démarche engagée dans le cadre des PEPS se poursuit en territoire pour permettre la mobilisation et une meilleure synergie des acteurs en territoire au service de d’objectifs partagés et d’actions à mener pour et avec les jeunes.

Retour en haut de page