Solidarités

Vie à domicile

publié le : 09/10/17

Pour favoriser le maintien à domicile d'une personne handicapée, il est possible de bénéficier de certaines prestations ou dispositifs adaptés.

Prestation de compensation du handicap (PCH) 

Cette prestation permet de financer :

  • des aides humaines
  • des aides techniques
  • des aides à l’adaptation du logement
  • des aides au transport
  • des aides animalières
  • des charges spécifiques ou exceptionnelles.

Pour plus d'infos, rendez-vous sur le guide des aides.

Aide ménagère et financement des frais de portage des repas

Ces aides sont accordées dans les mêmes conditions que celles applicables pour les personnes âgées. 

Pour plus d'infos, rendez-vous sur le guide des aides.

Intervention de services d’accompagnement à domicile pour adultes

Les Services d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) permettent à des adultes handicapés de vivre en milieu ordinaire. Ces services leur proposent une aide pour les tâches quotidiennes et des activités diverses pour sortir de l'isolement.

La vocation de ces services est de :

  • contribuer à la réalisation du projet de vie de personnes handicapées, par un accompagnement adapté favorisant le maintien ou la restauration de leurs liens familiaux, sociaux, universitaires ou professionnels
  • faciliter l’accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité.

Les Services Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) interviennent comme les SAVS pour accompagner les personnes en situation de handicap (aménager un logement, acquérir une aide technique, gérer un budget, retrouver une vie sociale, organiser l'aide humaine, remplir un dossier administratif, effectuer des démarches administratives, accomplir les gestes de la vie quotidienne, etc...). Ils disposent en plus de services de soins infirmiers, d’aides soignantes, d’aides médico-psychologiques, d’ergothérapeutes qui dispensent des soins quotidiens sous la responsabilité d'un médecin.

Les Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) contribuent au maintien à domicile des personnes grâce à des prestations paramédicales (infirmiers et/ou aides soignants) coordonnées avec celles des autres intervenants à domicile (kinésithérapeute, aide-ménagère, auxiliaire de vie, garde malade, portage des repas à domicile, etc... ).
Les patients pris en charge en SSIAD nécessitent une aide pour effectuer les actes essentiels de la vie courante (hygiène, mobilisation, prévention) et parfois des actes infirmiers (pansements, injections, etc...).

Il convient de contacter directement le service. Une décision de la CDAPH n’est pas nécessaire. Le financement est assuré par la Sécurité sociale.

Hébergement temporaire en structure spécialisée

L'accueil temporaire s'adresse aux personnes handicapées de tous âges. C'est une réponse à un double besoin :

  • permettre à la personne handicapée de changer de cadre de vie de façon ponctuelle et d'échapper, le cas échéant, au risque de confinement
  • accorder des temps de repos aux "aidants familiaux". 

Il vise à développer ou à maintenir les acquis et l'autonomie de la personne accueillie et à faciliter ou à préserver son intégration sociale.

En principe, l'accueil temporaire peut être mis en œuvre dans tous les établissements médico-sociaux, c'est à dire :

  • les établissements d'enseignement et d'éducation spéciale pour enfants et adolescents
  • les établissements pour adultes handicapés, y compris les foyers d'accueil médicalisés
  • les établissements à caractère expérimental.

L'accueil temporaire est limité au maximum à 90 jours par an, à temps complet ou partiel, avec ou sans hébergement, y compris en accueil de jour. Il peut être organisé en mode séquentiel, c'est à dire par périodes programmées sur l'année. 

Accueil de jour en structure spécialisée

L'accueil de jour a pour mission d'offrir un accueil en journée souple et modulé à des personnes dont la dépendance, le handicap, le vieillissement ou la mise à la retraite ne nécessitent pas un accompagnement permanent et fortement médicalisé. Cet accueil tend à favoriser leur développement personnel et social en accord avec leurs souhaits, leurs rythmes et leurs projets.
 

Démarches à effectuer

Pour solliciter l’orientation vers ce type de structure ou d’intervention (hors SSIAD), il convient de retirer et de compléter un formulaire de demande (Cerfa N° 13 788*01), accompagné des pièces jointes nécessaires, notamment le certificat médical (Cerfa n° 13 8878*01).

Le dossier complété doit être ensuite adressé ou déposé à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) qui procède à l’évaluation de la situation en fonction des besoins exprimés par la personne. La demande est ensuite soumise à la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) pour décision. Celle-ci précise la forme et le type de service préconisés.
Un financement au titre de l’aide sociale peut être accordé par le Département du Bas-Rhin.

Important :
La décision d’orientation de la CDAPH ouvre un droit à l’orientation mais ne vaut pas admission. Il appartient à la personne handicapée de solliciter les structures proposant des services spécialisés susceptibles de l’accueillir, en fonction de ses places disponibles.

Informations pratiques

Maison de l'Autonomie
Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

6a, rue du Verdon
67100 Strasbourg
Numéro vert : (+33) 0 800 747 900
Courriel : accueil.mdph@bas-rhin.fr

Horaires d'ouverture : 
  • le lundi de 13h30 à 17h
  • le mardi, mercredi, jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h
  • le vendredi de 8h30 à 12h
Horaires du standard téléphonique : 
  • le lundi de 13h30 à 16h30
  • le mardi, mercredi, jeudi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30
  • le vendredi de 9h à 12h